Articles

Un vendredi noir dans le centres commerciaux, une place du Marché qui offre enfin un peu d’espace aux piétons, cela nous a motivés à organiser un apéritif participatif autour de discussions et jeux le vendredi 29 novembre 2019.

Une séance en présence d’un public tout particulier et très bienvenu : le Collectif Grève des Femmes* / Grève Féministe de la Riviera, avec qui notre groupe a déposé un postulat. Il a aussi été question de panneaux solaires, de chauffage à distance, de végétalisation des toitures, de congé paternité… un tournant féministe et écologiste confirmé?

Ce mercredi 13 novembre 2019, le Tribunal de police de Vevey a rendu son verdict sur les accusations portées par une «majorité» de la Municipalité de Vevey contre Michel Agnant et Jérôme Christen. Jugés coupables de bonnes intentions, les deux municipaux ont été condamnés à une peine symbolique de 10 jours-amendes avec sursis. Restent les considérables dégâts causés par cette procédure injustifiée et la souffrance au travail du personnel communal. Les responsables assumeront-ils ?

Au printemps 2018, la Commission de gestion de la commune de Vevey présentait son rapport pour l’année 2017. Celui-ci rendait publics nombre de faits concernant l’affaire Girardin et mettait en évidence le peu d’empressement de la majorité municipale à traiter cette affaire. S’en est suivie une enquête administrative contre le Président de la Commission de gestion ouverte par le Préfet. Nous contestons cette procédure et demandons que le Conseil d’Etat ouvre une enquête administrative sur les pratiques de M. le Préfet.

Les veveysannes à côté de la plaque, mais elles ne lâchent rien. Le groupe Décroissance-Alternatives les soutient en déposant une interpellation en séance du Conseil communal du 14 novembre 2019.

Réintégration de deux membres de la municipalité après une suspension désavouée; arrêté sur le taux d’imposition communal; sécurité des piétons; cadeaux à la Fête des vignerons; une seule entité de transports publics… une séance qui n’a pas manqué d’enjeux et pourtant les résultats furent décevants.

Vendredi 20 septembre une poignée de citoyen-ne-s ont eu la motivation de se mettre à la place de deux voitures dans la rue du Simplon et partager un pique-nique sur une chaise longue au soleil. Voici ce dont on se prive en réservant 55% de l’espace non construit de notre ville aux voitures.

La rentrée du Conseil communal a été marquée par des discussions sur les chiffres: nombre de place de parc, places d’accueil de jour, 7 ou 9 conseillers municipaux, les km/h et les comptes de la Fête des vignerons.

Le 19 mai dernier, la population veveysanne s’est prononcée contre l’initiative qui proposait la construction d’un parking souterrain à la Place du Marché. Le Comité Notre Ville don’t fait partie le groupe Décroissance-Alternatives s’intéresse maintenant à la mise en œuvre au plus vite du projet de réaménagement D’amour et d’eau fraîche.

Le printemps politique veveysan fut chargé et le groupe Décroissance-Alternatives a été très actif. Vous trouverez ici un bref compte rendu des séance du Conseil communal avec les textes des différentes interventions des membres du groupe.