Réintégration de deux membres de la municipalité après une suspension désavouée; arrêté sur le taux d’imposition communal; sécurité des piétons; cadeaux à la Fête des vignerons; une seule entité de transports publics… une séance qui n’a pas manqué d’enjeux et pourtant les résultats furent décevants.

Vendredi 20 septembre une poignée de citoyen-ne-s ont eu la motivation de se mettre à la place de deux voitures dans la rue du Simplon et partager un pique-nique sur une chaise longue au soleil. Voici ce dont on se prive en réservant 55% de l’espace non construit de notre ville aux voitures.

La rentrée du Conseil communal a été marquée par des discussions sur les chiffres: nombre de place de parc, places d’accueil de jour, 7 ou 9 conseillers municipaux, les km/h et les comptes de la Fête des vignerons.

Le 19 mai dernier, la population veveysanne s’est prononcée contre l’initiative qui proposait la construction d’un parking souterrain à la Place du Marché. Le Comité Notre Ville don’t fait partie le groupe Décroissance-Alternatives s’intéresse maintenant à la mise en œuvre au plus vite du projet de réaménagement D’amour et d’eau fraîche.

Le printemps politique veveysan fut chargé et le groupe Décroissance-Alternatives a été très actif. Vous trouverez ici un bref compte rendu des séance du Conseil communal avec les textes des différentes interventions des membres du groupe.

Nous savons parfaitement que les commerçants veveysans souffrent des préparatifs de la Fête des Vignerons et saluons certaines aides que la Municipalité de Vevey leur a apportées, en particulier le subventionnement des livraisons à vélo DringDring et la gratuité des transports publics le samedi. Nous souhaitons que ces mesures soient pérennisées.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté l’envoi par ce qui reste de la Municipalité de Vevey d’un commandement de payer de 1 million de francs à chacun des municipaux Michel Agnant et Jérôme Christen. À notre connaissance, cette manière de procéder est unique dans les annales de la politique vaudoise.

Le 29 avril 2019, le Ministère public du Canton de Vaud a rendu une «Ordonnance de non-entrée en matière» en ce qui concerne la dénonciation pour violation du secret de fonction de Gilles Perfetta, président de la commission de gestion de la commune de Vevey pour l’année, par le préfet du district Riviera-Pays-d’Enhaut.

Cette ordonnance confirme ce que nous avons toujours dit, soit que la commission de gestion avait fait son devoir du mieux qu’elle le pouvait, et que la sanctionner pour cela serait un déni de justice. Nous nous en réjouissons évidemment.

Le 10 avril 2019, le comité Notre Ville à organisé un point presse pour communiquer ses arguments contre l’initiative pour un parking sous la Place du Marché et dévoiler ses affiches. Trouvez ici le dossier complet.

Grâce à la recherche de consensus de notre groupe avec le Parti socialiste, Les Verts et Vevey Libre, le budget à été accepté en 2e débat avec trois postes supplémentaires, dont un à la bibliothèque. Nous avions deux interpellations, l’une sur la Fête des Vignerons qui a été traitée, avec des réponses brouillardeuses, et l’autre sur la Municipalité qui a été remise à la prochaine séance.