Entrées par Décroissance-Alternatives

, ,

Conseil communal du 3 septembre 2020

Une nouvelle zone industrielle, un cadeau de plus à la Fête des Vignerons, des conflits d’usages sur la route cantonale près des écoles et de foyers toujours pas réglé et aussi des comptes présentés en toute limpidité par notre nouveau municipal, des rénovations du Chalet de la Cheneau et quelques autres petites discussions pour cette rentrée. Le Rapport de gestion sera traité le 10 septembre 2020.

, ,

Envie de nous rencontrer?

Vous partagez certaines de nos valeurs et souhaitez vous engager d’une manière ou d’une autre ? Vous avez suivi nos activités et souhaitez en savoir plus ? Vous avez des demandes ou des propositions à nous faire ? Nous vous invitons à nous rencontrer le mercredi 25 ou le jeudi 26 août 2020.

, , , ,

Pour l’action publique face à l’urgence climatique

Alors que la Municipalité de Vevey vient de déclarer l’urgence climatique sur le territoire communal, notre candidat représente la vraie alternative pour mettre en œuvre des mesures concrètes afin de répondre localement à l’urgence climatique. Notamment en priorisant la mobilité douce, en développant la végétalisation du domaine public et en encourageant les circuits courts de consommation.

, , , , ,

Du référendum au projet municipal

En 2013, 2015 et 2017 da. a lancé, avec d’autres mouvements et partis, trois référendums contre des projets urbanistiques mal pensés. Lors des votations, la population veveysanne a donné trois fois raison à ces démarches. En 2019, da. s’est fortement impliqué pour contrer l’initiative pour un parking souterrain à la place du Marché. Notre candidat était hier, référendaire, demain municipal et pourra donner des impulsions pour développer des projet en adéquation avec la volonté de la population.

, ,

Mon parcours de vie et mes qualifications

Pour nous (pour moi, pour da.), la politique, particulièrement lors d’élections, devrait être la présentation de visions différentes du bien commun et des mesures pour y contribuer, donnant ainsi aux citoyen·nes les moyens de choisir en toute connaissance de cause. C’est ce que nous avons fait, en insistant sur des propositions concrètes et applicables durant la courte période qui reste dans cette législature.