Pour réduire l’insécurité routière, nous souhaitons réduire le volume de trafic automobile, diminuer la vitesse de circulation à 30 km/h maximum et favoriser la mobilité douce.

Comme une tradition, une pétition des associations de commerçant·e·s de Vevey est en route. A la fin du siècle passé, quand la Vieille ville avait passé en zone de rencontre, la suppression de quelques places de parc avait déjà suscité la même réaction. Aujourd’hui, c’est au projet de réaménagement de la Place du Marché que l’Association des commerçants de Vevey (ACV) s’oppose avec l’argument de ne pas avoir reçu d’informations préalables. Un retour historique démontre que c’est faux.

décroissance alternatives (da.) se félicite des deux mises à l’enquête annoncées ce lundi par la municipalité de Vevey. C’est un pas important vers une ville plus douce et conviviale.

Pour sa 3e édition à Vevey, le PARK(ing) day 2020 a connu un joli succès. Les images et les perceptions de l’espace publics récoltées peuvent être suivies sur instagram tout au long de l’année et un collectif est ouvert à toutes les personnes intéressées à proposer autre chose sur les places de parc.

PARK(ing) DAY est un événement mondial organisé dans de nombreuses villes le 3e week-end de septembre. L’idée est de transformer temporairement des places de parc payantes en espaces conviviaux. Il aura lieu pour la troisième fois à Vevey le 18 septembre 2020.

Bien qu’une pétition concernant les feux des passages piétons ait été signée par plus de 200 personnes en 10 jours, qu’une interpellation lors du dernier Conseil communal ait demandé à la Municipalité de prendre des mesures immédiates de sécurisation de certains passages pour piétons, et que tout cela ait engendré un vif débat à ce même Conseil, aucune mesure sérieuse n’a été prise par nos autorités et une première action a été nécessaire.

Vendredi 20 septembre une poignée de citoyen-ne-s ont eu la motivation de se mettre à la place de deux voitures dans la rue du Simplon et partager un pique-nique sur une chaise longue au soleil. Voici ce dont on se prive en réservant 55% de l’espace non construit de notre ville aux voitures.

Vevey, le 15 février 2019 – Nous avons constitué le comité « Notre Ville » pour convaincre les Veveysannes et Veveysans de rejeter l’initiative «Ma Place » le 19 mai. Construire un parking souterrain à la Place du Marché bloquerait le réaménagement ce lieu emblématique de Vevey et la mise en œuvre du Plan directeur du stationnement accepté en 2018. Ce serait une erreur stratégique qui se paierait cher et longtemps.

Trois référendums, une zone réservée, des mandats d’étude parallèles, une initiative, l’ébauche d’une démarche participative, des zones 30 à la hâte, une fête surfaite: Vevey a mal à son urbanisme. Vous en avez assez d’une ville bricolée, vous pensez qu’il est nécessaire de débattre et d’adopter une vision d’ensemble, nous vous invitons à découvrir le premier numéro du journal da. qui propose une vision, justement.

Si l’on connaît bien la Semaine de la mobilité, ce n’est pas le cas du Park(ing) Day qui est encore méconnu en Suisse. En fait, le Park(ing) Day est un événement mondial ouvert à tous. Organisé le troisième vendredi de septembre, il rassemble citoyen-ne-s, artistes, militant-e-s pour transformer temporairement des places de parking payantes en espaces conviviaux.