ÉVÈNEMENT 💥
décroissance-alternatives mijotait depuis longtemps l’idée  de partager ses lectures.
La fréquentation de notre ciné-club et la richesse des échanges qui suivent chaque séance nous a encouragé à concrétiser ce projet avant l’été !
Nous aurons donc l’honneur d’accueillir Cédric Durand en juin pour une conférence en plein air autour des thèmes de son dernier livre, co-écrit avec Ramzig Keucheyan : COMMENT BIFURQUER – Les principes de la planification écologique.

Comment bifurquer ?
Les principes de la planification écologique

conférence de
Cédric Durand
co-auteur du livre, économiste à l’UNIGE, Institut La Boétie.

samedi 8 juin
14h – Cour de l’Avenir – Vevey
(salle du conseil communal en cas de mauvais temps)

La conférence sera suivi d’un pot et déplacée à la salle du conseil communal en cas de mauvais temps.


Après des décennies de fantasmes néolibéraux sur les vertus régulatrices du marché, les gouvernants reparlent aujourd’hui de « planification » face à l’urgence climatique.
Au-delà des affichages, en quoi consisterait une authentique planification écologique ?
En quoi la situation actuelle est porteuse de possibilités de planification nouvelles ?
Le déploiement maîtrisé des outils numériques, des techniques comptables novatrices et l’approfondissement des institutions de la délibération collective peuvent donner lieu à un gouvernement de la production par les besoins.
Tant qu’ils resteront pris dans le carcan du « libre marché », les écogestes des consommateurs se révéleront impuissants. Ce sont les structures économiques qu’il s’agit de transformer pour réduire l’impact écologique des activités humaines.
Face à ce défi, le livre autour duquel s’articulera la conférence tente de poser les piliers d’un programme de planification écologique fondé sur la décroissance dans l’exploitation de la nature, sur la justice environnementale et sur la démocratie économique.

La révision de la loi vaudoise sur l’énergie (LEN) a été présentée avec le but de “concrétiser les objectifs ambitieux que le Conseil d’Etat s’est fixé dans le cadre du Plan climat et de son Programme de législature”. En attendant les débats autour de la révision de cette loi, force est de constater que les efforts énergétiques doivent intégrer des mesures concrètes de sobriété. Ils doivent aussi être transversaux et multisectoriels pour répondre aux enjeux.

Dans 20 ans, par exemple, notre parc automobile sera entièrement électrique. D’ailleurs, c’est bien la direction d’une électrification du parc automobile que trace l’avant-projet de loi sur l’énergie. Ainsi, tout ce qui est lié aux transports et à la mobilité doit aussi être anticipé en termes d’énergie. Or, à l’heure actuelle, ces deux domaines sont clairement séparés, puisque répartis entre deux départements et régis par des législations différentes. Ceci peut constituer une barrière pour envisager les enjeux énergétiques actuels, étant donné que ce secteur (comme d’autres) est de facto exclu des stratégies énergétiques actuelles.

Dans la suite d’un cycle de discussions sur l’urbanisme commencé au début de cette année, décroissance alternatives (da.) a tenu une matinée de réflexion ce 25 novembre 2023. Une position représentative du groupe concernant le Plan directeur communal (PDCom) y a notamment été définie.

Décroissance alternatives soutiendra le PDCom présenté par la municipalité. Le texte nécessite certes encore d’actualiser certaines informations, mais notre mouvement retrouve les objectifs de son programme dans les principes et mesures qui seront soumises au vote. 

La lettre d’alerte envoyée par un conducteur des VMCV, l’entreprise locale de transports publics de la Riviera vaudoise, nous inquiète et nous indigne.

Dans une époque où les acquis sociaux sont de plus en plus attaqués, nous affichons notre soutien pour les travailleureuses qui se battent pour leurs conditions de travail et de vie.

Envie de lire cet été ? Voici quelques ouvrages proposés par des membres de da.

Le comité vaudois « pour des transports publics gratuits » se réjouit d’avoir franchi une étape importante dans l’aboutissement de son initiative populaire cantonale.

L’urgence climatique actuelle couplée à une situation sociale difficile appelle une réponse ambitieuse pour favoriser une mobilité respectueuse de l’environnement et accessible à toutes et tous dans le canton de Vaud. La gratuité des transports publics en est une : c’est pourquoi une initiative cantonale a été lancée pour demander la gratuité des transports publics dans le canton de Vaud.

Pour réduire l’insécurité routière, nous souhaitons réduire le volume de trafic automobile, diminuer la vitesse de circulation à 30 km/h maximum et favoriser la mobilité douce.

Comme une tradition, une pétition des associations de commerçant·e·s de Vevey est en route. A la fin du siècle passé, quand la Vieille ville avait passé en zone de rencontre, la suppression de quelques places de parc avait déjà suscité la même réaction. Aujourd’hui, c’est au projet de réaménagement de la Place du Marché que l’Association des commerçants de Vevey (ACV) s’oppose avec l’argument de ne pas avoir reçu d’informations préalables. Un retour historique démontre que c’est faux.

décroissance alternatives (da.) se félicite des deux mises à l’enquête annoncées ce lundi par la municipalité de Vevey. C’est un pas important vers une ville plus douce et conviviale.