Comme une tradition, une pétition des associations de commerçant·e·s de Vevey est en route. A la fin du siècle passé, quand la Vieille ville avait passé en zone de rencontre, la suppression de quelques places de parc avait déjà suscité la même réaction. Aujourd’hui, c’est au projet de réaménagement de la Place du Marché que l’Association des commerçants de Vevey (ACV) s’oppose avec l’argument de ne pas avoir reçu d’informations préalables. Un retour historique démontre que c’est faux.

Une séance de Conseil communal qui a mis en lumière les thèmes et les partis qui prendront de la place jusqu’aux élections… la ville avec ou sans voitures, pour les hommes ou les femmes, le trafic de drogue autour de la gare… plus ou moins d’impôts, des taxes… un menu varié.

décroissance alternatives (da.) se félicite des deux mises à l’enquête annoncées ce lundi par la municipalité de Vevey. C’est un pas important vers une ville plus douce et conviviale.

Pour le groupe Ensemble à gauche & POP, l’avant-projet de loi sur la taxe des véhicules soumis par le Conseil d’État est insuffisant d’un point de vue écologique. Communiqué de presse.

Le Conseil d’Etat a présenté aujourd’hui son projet de budget pour 2021. Ensemble à gauche critique un budget qui ne répond pas de manière adéquate aux besoins sociaux provoqués par les conséquences sociales de la pandémie de Covid-19. Communiqué de presse.

Pour sa 3e édition à Vevey, le PARK(ing) day 2020 a connu un joli succès. Les images et les perceptions de l’espace publics récoltées peuvent être suivies sur instagram tout au long de l’année et un collectif est ouvert à toutes les personnes intéressées à proposer autre chose sur les places de parc.

PARK(ing) DAY est un événement mondial organisé dans de nombreuses villes le 3e week-end de septembre. L’idée est de transformer temporairement des places de parc payantes en espaces conviviaux. Il aura lieu pour la troisième fois à Vevey le 18 septembre 2020.

Discussion annuelle sur le rapport de gestion 2019 et peut-être les dernière discussions sur les conflits au sein de la municipalité et les cadeaux à la Fête des Vignerons 2019. Et aussi un premier jalon pour une stratégie de mobilité douce au niveau de l’agglomération.

Une nouvelle zone industrielle, un cadeau de plus à la Fête des Vignerons, des conflits d’usages sur la route cantonale près des écoles et de foyers toujours pas réglé et aussi des comptes présentés en toute limpidité par notre nouveau municipal, des rénovations du Chalet de la Cheneau et quelques autres petites discussions pour cette rentrée. Le Rapport de gestion sera traité le 10 septembre 2020.

Non à la xénophobie, non à la loi sur la chasse qui risquerait de faire disparaitre encore plus d’espèces, non au piège des déductions fiscales, oui au congé paternité bien qu’il soit loin des revendications d’un vrai congé parental et non aux avions militaires superflus.