Une séance de Conseil communal qui a mis en lumière les thèmes et les partis qui prendront de la place jusqu’aux élections… la ville avec ou sans voitures, pour les hommes ou les femmes, le trafic de drogue autour de la gare… plus ou moins d’impôts, des taxes… un menu varié.

Discussion annuelle sur le rapport de gestion 2019 et peut-être les dernière discussions sur les conflits au sein de la municipalité et les cadeaux à la Fête des Vignerons 2019. Et aussi un premier jalon pour une stratégie de mobilité douce au niveau de l’agglomération.

Une nouvelle zone industrielle, un cadeau de plus à la Fête des Vignerons, des conflits d’usages sur la route cantonale près des écoles et de foyers toujours pas réglé et aussi des comptes présentés en toute limpidité par notre nouveau municipal, des rénovations du Chalet de la Cheneau et quelques autres petites discussions pour cette rentrée. Le Rapport de gestion sera traité le 10 septembre 2020.

La politique du logement et des gérances a bien occupé cette séance de Conseil communal, chahutée par une interpellation loin de ramener le calme.

Séance particulière dans la salle des Galeries du Rivage, dont tout l’espace était dévolu aux tables préparées par l’administration pour les conseiller·ères communaux·ales. Ambiance relativement froide, avec distance sociale, masque pour certain.e.s, désinfection des micros. De nombreux conseiller·ères sont absent.e.s car à risque en période de COVID.