Une séance rythmée à coups de klaxons et de motions d’ordre qui a tout de même permis de débattre sur les horaires d’ouverture des commerces et le besoin d’une CCT. L’accueil de jour, la pétition pour les piétons, le stationnement se sont également invités encore une fois dans les discussions. Quant au budget, le président à l’ambition de la traiter en une séance, le 12 décembre.

Un vendredi noir dans le centres commerciaux, une place du Marché qui offre enfin un peu d’espace aux piétons, cela nous a motivés à organiser un apéritif participatif autour de discussions et jeux le vendredi 29 novembre 2019.

Une séance en présence d’un public tout particulier et très bienvenu : le Collectif Grève des Femmes* / Grève Féministe de la Riviera, avec qui notre groupe a déposé un postulat. Il a aussi été question de panneaux solaires, de chauffage à distance, de végétalisation des toitures, de congé paternité… un tournant féministe et écologiste confirmé?