24 heures de jeudi 8 mars 2018 met sur la table les projets immobiliers de Nestlé à Vevey – bloqués pour l’instant – et à La Tour-de-Peilz – mis à l’enquête publique. Indépendamment du traitement à réserver à ces projets – le minimum étant de les ramener à des proportions plus raisonnables et à tenir comptes de besoins de la population – apparaît un problème politique.

Pour une contrariété dans ses projets immobiliers, Nestlé lance des représailles en utilisant sa politique de « soutien à la culture ».

Le premier février 2018, le Conseil communal de Vevey s’est réuni pour sa première séance de l’année. Voici un compte rendu des interventions de notre groupe lors de celle-ci, avec le dépôt de deux interpellations et le soutien à un postulat du groupe des Verts.

Les nuisances sonores dues au trafic routier touchent près de 30 % de la population. Pour près de deux tiers de ces personnes, les valeurs limites d’exposition au bruit sont atteintes voire dépassées, ce qui engendre des effets néfastes sur la santé.

Postulat présenté le 1er février 2018 au Conseil communal par Les Verts, soutenu par Décroissance-Alternatives, le parti socialiste et Vevey Libre.

Courant décembre 2017, un panneau devant le centre commercial Saint-Antoine annonçait une prolongation des horaires d’ouverture de ses magasins le samedi jusqu’à 18h et ce à partir du 6 janvier 2018. Entre Noël et Nouvel An, les commerces de la commune de Vevey ont reçu un rectificatif…

Interpellation déposée au Conseil Communal de Vevey le 1er février 2018 par le groupe Décroissance-Alternatives, soutenue par le groupe socialiste et les Verts.

Du 15 novembre au 14 décembre 2017, la Compagnie de Chemin de Fer Montreux Oberland Bernois a mis à l’enquête la création d’une nouvelle halte nommée Vevey-Vignerons. La création de cette halte est expliquée par la nécessité de passer à la cadence de circulation des rames MVR tous les quarts d’heure et par la nécessité de s’adapter à la révision de la Loi fédérale sur l’égalité pour les handicapés (Lhand). Elle aurait pour principale conséquence de supprimer les haltes de Gilamont et de Clies.

Interpellation déposée par le groupe Décroissance Alternatives au Conseil Communal de Vevey le 1 er février 2018.

Depuis le communiqué de la majorité de la Municipalité, suivi hier par la conférence de presse de sa minorité, Vevey est à la Une de tous les journaux romands. C’est le moment d’appeler la philosophie à la rescousse et, sans rire ni pleurer, tenter de comprendre.

Lors des deux séances du Conseil communal concernant le budget, notre groupe était entré en matière avec l’espoir, ténu, de faire bouger quelques lignes. A l’issue des débats, nous avons bien dû convenir que cela n’a pas été possible.

Le mouvement Décroissance-Alternatives déplore qu’une petite majorité de la municipalité ait abandonné pour des raisons politiciennes la perspective d’une politique globale et active du logement à Vevey.

Interpellation déposée au Conseil communal de Vevey par Décroissance-Alternatives et les Verts suite aux projets urbanistiques rejetés par voie de référendum.