Comme une tradition, une pétition des associations de commerçant·e·s de Vevey est en route. A la fin du siècle passé, quand la Vieille ville avait passé en zone de rencontre, la suppression de quelques places de parc avait déjà suscité la même réaction. Aujourd’hui, c’est au projet de réaménagement de la Place du Marché que l’Association des commerçants de Vevey (ACV) s’oppose avec l’argument de ne pas avoir reçu d’informations préalables. Un retour historique démontre que c’est faux.

décroissance alternatives (da.) se félicite des deux mises à l’enquête annoncées ce lundi par la municipalité de Vevey. C’est un pas important vers une ville plus douce et conviviale.

PARK(ing) DAY est un événement mondial organisé dans de nombreuses villes le 3e week-end de septembre. L’idée est de transformer temporairement des places de parc payantes en espaces conviviaux. Il aura lieu pour la troisième fois à Vevey le 18 septembre 2020.

En 2013, 2015 et 2017 da. a lancé, avec d’autres mouvements et partis, trois référendums contre des projets urbanistiques mal pensés. Lors des votations, la population veveysanne a donné trois fois raison à ces démarches. En 2019, da. s’est fortement impliqué pour contrer l’initiative pour un parking souterrain à la place du Marché. Notre candidat était hier, référendaire, demain municipal et pourra donner des impulsions pour développer des projet en adéquation avec la volonté de la population.

Bien qu’une pétition concernant les feux des passages piétons ait été signée par plus de 200 personnes en 10 jours, qu’une interpellation lors du dernier Conseil communal ait demandé à la Municipalité de prendre des mesures immédiates de sécurisation de certains passages pour piétons, et que tout cela ait engendré un vif débat à ce même Conseil, aucune mesure sérieuse n’a été prise par nos autorités et une première action a été nécessaire.

Les veveysannes à côté de la plaque, mais elles ne lâchent rien. Le groupe Décroissance-Alternatives les soutient en déposant une interpellation en séance du Conseil communal du 14 novembre 2019.

Vendredi 20 septembre une poignée de citoyen-ne-s ont eu la motivation de se mettre à la place de deux voitures dans la rue du Simplon et partager un pique-nique sur une chaise longue au soleil. Voici ce dont on se prive en réservant 55% de l’espace non construit de notre ville aux voitures.

Le 10 avril 2019, le comité Notre Ville à organisé un point presse pour communiquer ses arguments contre l’initiative pour un parking sous la Place du Marché et dévoiler ses affiches. Trouvez ici le dossier complet.

Vevey, le 15 février 2019 – Nous avons constitué le comité « Notre Ville » pour convaincre les Veveysannes et Veveysans de rejeter l’initiative «Ma Place » le 19 mai. Construire un parking souterrain à la Place du Marché bloquerait le réaménagement ce lieu emblématique de Vevey et la mise en œuvre du Plan directeur du stationnement accepté en 2018. Ce serait une erreur stratégique qui se paierait cher et longtemps.

Vendredi 16 novembre la version en ligne de 24 heures nous annonçait : «Inauguré en grande pompe derrière la gare de Vevey en 2016, l’année des 150 ans de Nestlé, le musée Nest change déjà de vocation. Le centre d’exposition ludique et interactif à 50 millions sera réaffecté en 2019, au terme de la Fête des Vignerons, pour devenir le siège mondial de Nespresso à l’horizon 2021». Le communiqué de la Commune de Vevey annonçait l’arrivée de Nespresso, s’en félicitait, mais ne soufflait mot de la fermeture du Nest. Réflexions vagabondes sur la gouvernance des multinationales et l’impuissance consentie des pouvoirs publics.