Le mouvement Décroissance-Alternatives déplore qu’une petite majorité de la municipalité ait abandonné pour des raisons politiciennes la perspective d’une politique globale et active du logement à Vevey.