La démocratie qui fait la fierté de ce pays reste très incomplète. Pendant tout le temps qu’elle passe au travail, la majorité de la population ne bénéficie pas de droits démocratiques. Toutes les personnes qui vivent ici sans passeport à croix blanche en sont privées.

Voici deux ans que la crise COVID bouleverse nos vies, nos relations et notre quotidien professionnel. Que nous dit-elle sur la société dans laquelle nous vivons ?

Durant la législature, notre groupe au Grand Conseil a porté de très nombreuses propositions en faveur de la transition écologique, de la justice fiscale, pour les droits des personnes migrantes, etc. Nos interventions ont également relayé des mobilisations de salariéxes, de la grève féministe et du climat, des associations de défense des locataires ou encore de personnes en situation de handicap.

Victoire au Grand Conseil ! Une initiative d’Ensemble à gauche pour faciliter l’accès aux droits politiques des immigré-e-s au plan communal a été acceptée à une courte majorité. Les droits politiques communaux seraient obtenus après 5 ans de résidence en Suisse et une année dans le canton, contre respectivement 10 et 3 ans aujourd’hui. Comme il s’agit d’une modification de la Constitution, elle devra encore faire l’objet d’une votation populaire.

Notre députée au Grand Conseil a questionné le Conseil d’État sur ses directives de surveillance et de mise en écoute téléphonique préventive des militant-e-s politiques actifs-ves dans les mouvements sociaux. 

Le groupe décroissance alternatives (da.) se réjouit de présenter, dans le cadre de la coalition Ensemble à Gauche, une liste diversifiée et combative pour le district de la Riviera lors des élections au Grand-Conseil du 20 mars 2022. Notre campagne aux couleurs de la décroissance réaffirmera la nécessité d’un changement radical de politique face à l’urgence climatique, sociale, et sanitaire.

Ensemble à gauche, coalition formée de décroissance alternatives (da.), solidaritéS-Vaud et Solidarité & Écologie, organise son premier stand de campagne en vue des élections cantonales de 2022, ce vendredi 17 décembre de 17h à 20h,  sur la place du 14 juin à Lausanne.

Dans le cadre de la campagne pour l’élection au Conseil d’État le 22 mars prochain, Ensemble à Gauche Vaud (solidaritéS, décroissance alternatives, solidarité&écologie) présente une liste composée de 5 candidat·e·s:

Elodie Lopez (Conseillère communale et députée, membre du groupe décroissance alternatives, collaboratrice scientifique)

Taraneh Aminian (Dr Ingénieure EPFL, retraitée, députée da. au Grand Conseil, déléguée Syndicale SUD, La Tour-de-Peilz)

Gabriella Lima (Militante internationaliste, membre de solidaritéS, Master en science politique)

Hadrien Buclin (Député Ensemble à Gauche, membre de solidaritéS, chercheur à l’Uni de Lausanne)

Mathilde Marendaz (Élue communale, activiste pour le climat et master en géographie humaine)

Nous estimons qu’en 2020, les autorités auraient dû utiliser les importants excédents budgétaires et les réserves financières de l’État pour accélérer le tournant écologique, renforcer le service public et pour soutenir de manière accrue les ménages modestes affectés par les conséquences économiques de la pandémie de COVID.

La motion populaire vient compléter les outils démocratiques en comblant les écarts existant entre l’initiative populaire et la pétition. Ce serait une bonne chose à l’heure où les appels à davantage de démocratie participative s’élèvent de plus en plus, en particulier au sein des mouvements sociaux.