Articles

Sur son tract électoral, le candidat de l’Entente (PLR, UDC, PDC et Verts’libéraux) promet de tordre le cou aux fake-news (sous-entendu celles de ses adversaires). L’entreprise est noble, mais peut-être ferait-il bien de se pencher en premier lieu sur les petits arrangements avec la réalité contenus dans son programme ? Voici un petit florilège.

Le scrutin du 21 juin est une élection complémentaire en remplacement d’une démission ; la personne élue sera en poste d’août 2020 à juillet 2021. Les engagements que nous prenons ci-dessous tiennent compte de la courte durée de ce mandat, de sorte qu’ils puissent se concrétiser rapidement, si une majorité à la municipalité les approuve.

Les bouleversements climatiques et écologiques liés à l’activité humaine ne sont pas de vagues hypothèses, mais des faits clairement identifiés et reconnus par l’immense majorité des scientifiques. Pourtant, les dirigeant·es se gardent bien de toucher sérieusement aux intérêts et bénéfices des véritables responsables, préférant faire payer la crise à la population sous forme de taxes, restrictions et renchérissement. Dans ce contexte, il est urgent de tracer d’autres voies politiques et économiques ; de bâtir une société plus soutenable, plus juste et solidaire afin de garantir un avenir aux générations présentes et futures.

Député au Grand Conseil vaudois et conseiller communal à Vevey, Yvan Luccarini est aussi cofondateur du journal romand d’écologie politique Moins ! dans lequel il est salarié à 25 % en tant que metteur en pages. Âgé de 49 ans, il est marié et heureux papa de deux filles de 9 et 11 ans.

Une élection partielle à la Municipalité de Vevey aura lieu le 21 juin 2020. Elle opposera vraisemblablement plusieurs candidat·es. La population veveysanne aura ainsi l’occasion de décider démocratiquement quelles sont les meilleures propositions ainsi que la personne idéale pour mettre fin à la crise municipale qui dure maintenant depuis trois ans. A cette occasion, 97 premier·ère·x·s signataires soutiennent Yvan Luccarini, le candidat du mouvement décroissance alternatives, et les propositions dont il est porteur.

Suite à la décision du Conseil d’Etat d’autoriser à nouveau les scrutins communaux, notre groupe s’est adressé ce jour à la Municipalité de Vevey pour demander la tenue de l’élection complémentaire à la municipalité au plus vite. En raison de la situation particulière, nous avons également proposé d’étudier l’opportunité d’affranchir à forfait les enveloppes-retour du vote par correspondance.

Le groupe Décroissance-Alternatives sera représenté par Yvan Luccarini pour l’élection complémentaire à la Municipalité de Vevey, le 17 mai prochain!

Avec 2.21% des suffrages exprimés pour le Conseil national, Ensemble à Gauche Vaud (EàG) est passé tout près de faire entrer Franziska Meinherz au Conseil national. Avec les voix cumulées de la gauche radicale, il n’a manqué à EàG que 308 suffrages, c’est-à-dire moins de 17 bulletins de vote pour obtenir un siège ! En cohérence avec son engagement quotidien dans les mouvements sociaux, EàG a mené une campagne de terrain, féministe, écologiste, internationaliste et solidaire, qui a su parler à des milliers d’électeurs et électrices. Merci pour votre soutien!