La proposition de suspendre le salaire de Lionel Girardin était le sujet chaud de cette séance. Le débat n’a malheureusement pas abouti à une décision de fond. L’urgence de l’objet, qui aurait permis de débattre sur la question et de voter dessus, a été refusée. L’échéance pour le faire a ainsi été repoussée au conseil d’octobre au plus tôt. Le groupe a également déposé un postulat sur l’utilisation de l’espace public et une interpellation concernant la gestion des VMCV.

La Commission de gestion de la Commune de Vevey a été confrontée à de multiples pressions qui visaient, à entraver son travail. Dans la mesure où la préfecture et le Service cantonal des communes et du logement y sont impliqués, il ne s’agit pas d’une affaire locale.
Nous voulons donc alerter sur la mise en danger du – relatif – contrôle démocratique et citoyen sur le travail des exécutifs opéré par les commissions de gestion de ce canton. Ces entraves prennent diverses formes, dont le dossier que nous avons constitué contient un catalogue varié, que nous tentons de présenter objectivement en ayant convoqué la presse ce 30 août 2018.

Cette dernière séance avant la pause estivale a été bien nourrie de débats. La suspension du salaire du conseiller municipal suspendu Lionel Girardin et le rapport de la Commission de gestion pour l’exercice 2017, particulièrement complexe, étaient, entre autres, à l’ordre du jour.