La rentrée du Conseil communal a été marquée par des discussions sur les chiffres: nombre de place de parc, places d’accueil de jour, 7 ou 9 conseillers municipaux, les km/h et les comptes de la Fête des vignerons.

Le 19 mai dernier, la population veveysanne s’est prononcée contre l’initiative qui proposait la construction d’un parking souterrain à la Place du Marché. Le Comité Notre Ville don’t fait partie le groupe Décroissance-Alternatives s’intéresse maintenant à la mise en œuvre au plus vite du projet de réaménagement D’amour et d’eau fraîche.

La coalition Ensemble à Gauche Vaud (EàG) a présenté le jeudi 5 septembre 2019 son matériel de campagne pour les élections fédérales. Durant les six semaines qui séparent du vote du 20 octobre, EàG mène campagne sur le programme et les revendications pour lesquelles ses militant-e-s sont engagé-e-s sur le terrain tout au long de l’année, notamment le principe de justice climatique et le manifeste de la grève féministe.

Alors que des voix s’élèvent en Suisse en faveur d’une hausse généralisée du temps de travail, notamment concernant l’augmentation de l’âge de la retraite des femmes, une motion déposée par Yvan Luccarini le 3 septembre propose une réduction immédiate du temps de travail hebdomadaire à 40 heures (actuellement 41 heures 30) pour tout le personnel de l’Etat de Vaud.

Ce postulat déposé au Grand Conseil par Yvan Luccarini et consorts demande à Conseil d’Etat de faire la lumière sur les conditions de transport et d’abattage des animaux dans le Canton.

Le printemps politique veveysan fut chargé et le groupe Décroissance-Alternatives a été très actif. Vous trouverez ici un bref compte rendu des séance du Conseil communal avec les textes des différentes interventions des membres du groupe.

Nous savons parfaitement que les commerçants veveysans souffrent des préparatifs de la Fête des Vignerons et saluons certaines aides que la Municipalité de Vevey leur a apportées, en particulier le subventionnement des livraisons à vélo DringDring et la gratuité des transports publics le samedi. Nous souhaitons que ces mesures soient pérennisées.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté l’envoi par ce qui reste de la Municipalité de Vevey d’un commandement de payer de 1 million de francs à chacun des municipaux Michel Agnant et Jérôme Christen. À notre connaissance, cette manière de procéder est unique dans les annales de la politique vaudoise.

Le 29 avril 2019, le Ministère public du Canton de Vaud a rendu une «Ordonnance de non-entrée en matière» en ce qui concerne la dénonciation pour violation du secret de fonction de Gilles Perfetta, président de la commission de gestion de la commune de Vevey pour l’année, par le préfet du district Riviera-Pays-d’Enhaut.

Cette ordonnance confirme ce que nous avons toujours dit, soit que la commission de gestion avait fait son devoir du mieux qu’elle le pouvait, et que la sanctionner pour cela serait un déni de justice. Nous nous en réjouissons évidemment.