Entrées par Décroissance-Alternatives

,

L’obstination est mauvaise conseillère «Errare humanum est. Perseverare diabolicum».

Le Régional du 28 mars 2018 confirme les craintes que nous exprimions lors du dernier Conseil communal de Vevey quant à la gestion des immeubles communaux. La gérance lausannoise SCHL, choisie par la Municipalité pour gérer ces immeubles, n’est plus intéressée et ne signera pas le contrat promis depuis des semaines.

,

Interpellation : une communication qui suscite de nouvelles questions

Au-delà de la réponse aux questions de l’interpellation Ming, la communication municipale 07/2018 se veut un résumé de la déjà longue saga de l’avenir des immeubles communaux et de la crise qu’elle a provoqué au sein de l’exécutif. Mais en résumant, elle réécrit l’histoire sur divers points, et suscite de nouvelles questions.
Interpellation déposée au Conseil Communal de Vevey le 15 mars 2018 par le groupe Décroissance-Alternatives.

interpellation: Utilisation de l’Espace Public, Quelles sont les règles ?

Dans beaucoup de grandes villes européennes, l’espace public à tendance à se privatiser de plus en plus,échappant à tout contrôle et droit de regard des pouvoirs publics. À Vevey ce n’est pas le cas et la possibilité d’utiliser l’espace public est une chance qu’il serait sage de préserver.
Interpellation déposée par les Verts de Vevey au Conseil communal du 15 mars 2018, soutenue et co-signée par Décroissance – Alternatives et le parti socialiste Veveysan.

,

Nestlé, Vevey et le bon vieux temps

24 heures de jeudi 8 mars 2018 met sur la table les projets immobiliers de Nestlé à Vevey – bloqués pour l’instant – et à La Tour-de-Peilz – mis à l’enquête publique. Indépendamment du traitement à réserver à ces projets – le minimum étant de les ramener à des proportions plus raisonnables et à tenir comptes de besoins de la population – apparaît un problème politique.