Ensemble gauche a déposé deux motions au Grand Conseil vaudois le 15 mai 2018 sur la thématique de la fiscalité.

La presse s’est fait l’écho du manque de personnel aux VMCV et du mouvement de protestation que cela a suscité. Elle avait précédemment déjà signalé que le conseil d’administration avait refusé le budget présenté par la direction. Compte tenu que 5 des 7 membres de son Conseil d’administration représentent les communes, Décroissane-Alernatives pose des questions.

Décroissance-Alternative votera en faveur d’une proposition qui sera faite au Conseil communal du 17 mai 2018 de demander la suspension du municipal Lionel Girardin. Il ne s’agit pas de juger le municipal coupable avant que tous les faits aient pu être établis, ni de substituer le Conseil communal aux autorités de surveillance des communes ou à la justice.

La publicité commerciale est aujourd’hui omniprésente dans nos environnements et a su conquérir, depuis un certain nombre d’années, des territoires de plus en plus vastes pour capter nos attentions et nous pousser à consommer. La pression publicitaire à laquelle nous sommes soumis-e-s frôle aujourd’hui l’insupportable.

Le Régional du 28 mars 2018 confirme les craintes que nous exprimions lors du dernier Conseil communal de Vevey quant à la gestion des immeubles communaux. La gérance lausannoise SCHL, choisie par la Municipalité pour gérer ces immeubles, n’est plus intéressée et ne signera pas le contrat promis depuis des semaines.

Une séance au cours de laquelle nous avons déposé une interpellation en réponse à une communication non satisfaisante et soutenu une interpellation de Verts sur l’espace public. L’ambiance commence à être lourde dans cet cet espace dédié à la discussion et au débat.

Au-delà de la réponse aux questions de l’interpellation Ming, la communication municipale 07/2018 se veut un résumé de la déjà longue saga de l’avenir des immeubles communaux et de la crise qu’elle a provoqué au sein de l’exécutif. Mais en résumant, elle réécrit l’histoire sur divers points, et suscite de nouvelles questions.
Interpellation déposée au Conseil Communal de Vevey le 15 mars 2018 par le groupe Décroissance-Alternatives.

Dans beaucoup de grandes villes européennes, l’espace public à tendance à se privatiser de plus en plus,échappant à tout contrôle et droit de regard des pouvoirs publics. À Vevey ce n’est pas le cas et la possibilité d’utiliser l’espace public est une chance qu’il serait sage de préserver.
Interpellation déposée par les Verts de Vevey au Conseil communal du 15 mars 2018, soutenue et co-signée par Décroissance – Alternatives et le parti socialiste Veveysan.

24 heures de jeudi 8 mars 2018 met sur la table les projets immobiliers de Nestlé à Vevey – bloqués pour l’instant – et à La Tour-de-Peilz – mis à l’enquête publique. Indépendamment du traitement à réserver à ces projets – le minimum étant de les ramener à des proportions plus raisonnables et à tenir comptes de besoins de la population – apparaît un problème politique.

L’initiative, soutenue par notre groupe, propose :
la mise en place d’une assurance cantonale pour les soins dentaires de base;
un meilleur dispositif de prévention en matière de santé bucco-dentaire;
la création d’un réseau de policliniques dentaires régionales pour garantir l’accès aux soins.