Entrées par Décroissance-Alternatives

, , ,

Communiqué d’Ensemble à Gauche Vaud – élections cantonales 2022

Dans le cadre de la campagne pour l’élection au Conseil d’État le 22 mars prochain, Ensemble à Gauche Vaud (solidaritéS, décroissance alternatives, solidarité&écologie) présente une liste composée de 5 candidat·e·s:

Elodie Lopez (Conseillère communale et députée, membre du groupe décroissance alternatives, collaboratrice scientifique)

Taraneh Aminian (Dr Ingénieure EPFL, retraitée, députée da. au Grand Conseil, déléguée Syndicale SUD, La Tour-de-Peilz)

Gabriella Lima (Militante internationaliste, membre de solidaritéS, Master en science politique)

Hadrien Buclin (Député Ensemble à Gauche, membre de solidaritéS, chercheur à l’Uni de Lausanne)

Mathilde Marendaz (Élue communale, activiste pour le climat et master en géographie humaine)

, , , , ,

Initiative vaudoise «Transports publics gratuits»

L’urgence climatique actuelle couplée à une situation sociale difficile appelle une réponse ambitieuse pour favoriser une mobilité respectueuse de l’environnement et accessible à toutes et tous dans le canton de Vaud. La gratuité des transports publics en est une : c’est pourquoi une initiative cantonale a été lancée pour demander la gratuité des transports publics dans le canton de Vaud.

, ,

Du respect dans la rue.

Le harcèlement de rue est un phénomène d’ampleur dans les villes suisse. Une enquête lausannoise a révélé en 2016 que 72% des femmes entre 16 et 25 ans en avaient été victimes dans l’année. Le harcèlement de rue consiste en des paroles, des comportements ou des gestes irrespectueux, menaçants ou humiliants, ciblant une personne, ou des groupes de personnes, dans des lieux publics. Le harcèlement de rue est avant tout un harcèlement sexiste, puisqu’il touche principalement des femmes et des personnes LGBTIQA*. Le harcèlement de rue n’est pas l’apanage d’une classe sociale ou d’une origine, mais d’un genre : le masculin. En effet, dans l’énorme majorité, ce comportement est celui d’hommes, bien souvent  d’ici et installés, qui agissent, seuls ou en groupe,  de manière inadmissible. Rappelons que le harcèlement de rue n’est que la face plus ou moins visible de ces comportements,  la majorité des agressions sexistes violentes se passant dans la sphère privée.

, , , ,

Finances cantonales

Nous estimons qu’en 2020, les autorités auraient dû utiliser les importants excédents budgétaires et les réserves financières de l’État pour accélérer le tournant écologique, renforcer le service public et pour soutenir de manière accrue les ménages modestes affectés par les conséquences économiques de la pandémie de COVID.

, ,

Éducation AU numérique ou PAR le numérique

Si nous estimons important de pouvoir accompagner les enfants dans l’apprentissage des outils numériques, ne serait-ce que pour les utiliser de manière adaptée et apprendre à se protéger, nous estimons qu’il est primordial que cet apprentissage ne se fasse pas au détriment de la santé des enfants, et qu’il ne pénalise pas leurs compétences dans d’autres domaines. Retour sur une décision du Conseil communal du 24 juin 2021concernant l’équipement des classes exigé par la politique cantonale.

, ,

Compte-rendu des séances du Conseil communal de mai et juin 2021

En cette fin de législature 2016-2021, quelques éléments forts ont été soutenus par le Conseil communal, outre l’adoption du rapport de gestion et les comptes de la Commune. Le crédit pour l’aménagement du projet « d’amour et d’eau fraiche » à la place du Marché a été validé, un crédit a été adopté pour la création de skate parcs, moyennant une compensation écologique et enfin, un perspective positive pour les familles avec une redéfinition du réseau d’accueil de jour.