Pour le groupe Ensemble à gauche & POP, l’avant-projet de loi sur la taxe des véhicules soumis par le Conseil d’État est insuffisant d’un point de vue écologique. Communiqué de presse.

Le Conseil d’Etat a présenté aujourd’hui son projet de budget pour 2021. Ensemble à gauche critique un budget qui ne répond pas de manière adéquate aux besoins sociaux provoqués par les conséquences sociales de la pandémie de Covid-19. Communiqué de presse.

En période de budget, les intentions des partis et les programmes politiques se dévoilent réellement. Loin des préoccupations… l’urgence climatique.

Au printemps 2018, la Commission de gestion de la commune de Vevey présentait son rapport pour l’année 2017. Celui-ci rendait publics nombre de faits concernant l’affaire Girardin et mettait en évidence le peu d’empressement de la majorité municipale à traiter cette affaire. S’en est suivie une enquête administrative contre le Président de la Commission de gestion ouverte par le Préfet. Nous contestons cette procédure et demandons que le Conseil d’Etat ouvre une enquête administrative sur les pratiques de M. le Préfet.

Alors que des voix s’élèvent en Suisse en faveur d’une hausse généralisée du temps de travail, notamment concernant l’augmentation de l’âge de la retraite des femmes, une motion déposée par Yvan Luccarini le 3 septembre propose une réduction immédiate du temps de travail hebdomadaire à 40 heures (actuellement 41 heures 30) pour tout le personnel de l’Etat de Vaud.

Ce mardi 28 mai 2019, le Grand Conseil vaudois a décidé de classer, par 71 voix contre 69, l’initiative déposée au Grand Conseil par notre député Yvan Luccarini. Celle-ci proposait une nouvelle loi pour orienter l’action publique face à la crise climatique. Elle fixait notamment, sur le plan cantonal, des objectifs impératifs et des actions concrètes en matière d’écologie et de lutte contre le changement climatique. Une heure trente de débat aura suffi pour constater que la majorité du parlement vaudois préfère multiplier les résolutions non contraignantes et s’en gargariser dans les médias, que passer réellement à l’action. L’intensification de l’action citoyenne dans le cadre des mobilisations pour le climat est donc plus importante que jamais.